23 novembre 1942: l’hommage à Valentin-Smith

Alors que le 23 novembre 1942, le gouverneur général de l’Afrique occidentale française Boisson et le général Barraud, commandant en chef  les forces armées à Dakar se rallient à l’amiral François Darlan, le général de Gaulle adresse une lettre au gouverneur Valentin-Smith pour le remercier de son engagement au Gabon au service de la France combattante.

  » Au moment où les nécessités administratives que vous connaissez imposent un changement de titulaire dans le gouvernement du Gabon, je tiens à vous dire ma reconnaissance pour l’oeuvre que vous avez accomplie comme chef de ces territoires. Vous avez eu à prendre la succession la plus difficile, celle de notre cher colonel Parant ( il avait rallié la France libre dès juin 1940 et était mort en service dans un accident d’avion en mars 1941), dont la disparition au service de la France laissait au Gabon un vide qui paraissait impossible à combler. Je sais avec quelle conscience et quelle ardente volonté d’aboutir vous avez pris vos fonctions. J’ai suivi avec attention vos efforts et les résultats que vous avez obtenus. Aucun ne m’a donné plus de satisfaction que le développement de ce réseau routier du Gabon dont dépendent la fin du protage et la cessation de l’isolement dont le Gabon a si longtemps souffert. Vos routes reteront au Gabon l’une des réalisations dont la France combattante pourra s’enorgueillir ».

Le Général montre ainsi que la France combattante n’est pas exclusivement centrée sur la guerre et que ses représentants savent aussi conduire une politiquement de développement des transports à même de stimuler l’économie locale et l’encourager à exporter vers la métropole mais pas seulement.

Aucun Commentaire

Pas encore de commentaires

Répondre