Picardie : l’Anzac célébré avec gravité et dignité en ce 25 avril 2015

S’il fallait encore douter de l’importance de la mémoire commune chez les Anglo-Saxons et la place que tient toujours l’ANZAC  day dans la mémoire nationale des Australiens et des Néo-Zélandais, un simple passage en ce samedi 25 avril 2015, jour du centenaire de ce temps fondateur, en Picardie à Villers-Bretonneux était à lui seul une leçon d’histoire. Des centaines de participants étaient au rendez-vous du souvenir au lever du jour pour saluer la mémoire de leurs grands anciens. Anzac  est l’acronyme de Australian and New Zealand Army Corps (corps d’armée australien et néo-zélandais). Il désigne les troupes originaires d’Océanie qui ont combattu  pendant la Première Guerre mondiale.
L’engagement en Europe des soldats de l’ANZAC a eu lieu 25 avril 1915, lors du débarquement dans la péninsule de Gallipoli dans l’actuelle Turquie. Il s’agit du point de départ de la bataille des Dardanelles. Plus de 10 000 Australiens et Néo-Zélandais y ont péri lors des combats qui ont persisté jusqu’au 9 janvier 1916 et se sont achevés par une victoire des troupes turques à la tête desquelles se trouvait par Mustapha Kemal.
Malgré la défaite, Gallipoli est devenu un moment fondateur pour les jeunes nations australiennes et néo-zélandaises. Deux ans plus tard, le 25 avril 1918, les soldats australiens et néo-zélandais libèrent Villers-Bretonneux un bourg de la Somme en Picardie et stoppent  l’avancée des troupes allemandes vers Amiens. Cette bataille, très meurtrière, constitue une victoire très importante pour les Alliés, à six mois de la fin de la Grande Guerre.
En 1938, un mémorial est inauguré à Villers-Bretonneux par le roi d’Angleterre George VI et le président de la République française Albert Lebrun. La commune accueille donc le Mémorial national australien de la Première Guerre mondiale en France, et c’est la raison pour laquelle le bourg picard est devenu un lieu de pèlerinage pour les Australiens et les Néo-Zélandais qui viennent dans l’Hexagone par avions entiers pour  y commémorer lavec gravité et dignité e sacrifice de leurs ancêtres.

70e anniversaire de la libération des camps : François Hollande au Struthof

À l’occasion des cérémonies du soixante-dixième anniversaire  de la libération des camps de concentration et d’extermination nazis, et de la Journée nationale du souvenir de la Déportation, le président de la République, François Hollande, préside le dimanche 26 avril 2015, le temps mémoriel qui est organisé à l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, en Alsace. Voici le programme qui a été annoncé par les services de l’Elysée.

15 heures : Arrivée du président de la République à l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

– Recueillement dans l’ancienne chambre à gaz en présence de M. Martin Schulz, président du Parlement européen.

– Dévoilement des plaques en mémoire des victimes en présence des communautés israélite et tsigane ainsi que de la communauté homosexuelle du Triangle rose.

– Chant des morts et musique tsigane.

– Allocution du Chef de l’État.

15h40 : Accueil par le président de la République de. Donald Tusk, président du Conseil européen, Laimdota Straujuma, Premier ministre de Lettonie et de Thorbjørn  Jagland secrétaire général du Conseil de l’Europe.

16 heures : Visite de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

– Recueillement dans la pièce des autopsies, des expérimentations, des urnes et du four crématoire.

– Recueillement devant la fosse aux cendres en présence de 10 jeunes descendants de déportés.

– Dépôt de roses auprès du gisant et minute de silence.

16h45 : Rencontre avec d’anciens déportés.

16h50 : Cérémonie de commémoration.

– Interprétation du Chant des Marais par le Chœur de l’Armée française

– Dépôt de gerbe au pied du Mémorial

– Sonnerie aux Morts

– Minute de silence

– Interprétation de la Marseillaise par le Chœur de l’Armée française

– Discours de  Robert SALOMON, résistant déporté, président de la Commission exécutive de Struthof, accompagné de l’un de ses descendants.

– Interprétation de « La voix du rêve » composée par Arthur Poitevin durant sa déportation au camp.

– Lecture par des étudiants d’un texte de M. Boris Pahor, écrivain slovène.

– Interprétation de l’hymne européen par le Chœur de l’Armée française.

17h30 :  Discours de François Hollande, président de la République.

Une promotion exceptionnelle de la Légion d’honneur

Au journal officiel du samedi 25 avril 2015 est publié le décret du Président de la République en date du 23 avril 2015, pris sur le rapport du Premier ministre et du ministre de la Défense et visé pour son exécution par le Grand chancelier de la Légion d’honneur, vu la déclaration du conseil de l’ordre en date du 9 avril 2015 portant que les présentes nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, sont nommés au titre du décret particulier du Président de la République relatif au 70e anniversaire des débarquements et de la Libération, pour prendre rang à compter de la date de leur réception, les combattants désignés ci-après :

Au grade de chevalier

Abbu (Joseph), aviateur.
Aboudara (Jacques), matelot de 2e classe.
Agnona (Charles), caporal.
Aillaud (Edmond, Frédéric, Joseph).
Alart (Robert, Antoine, Pierre).
Alex (Henri, Clément), cité.
Allègre (René, Armand, Auguste), adjudant. Médaillé militaire du 14 août 1958. Cité.
Alric (Lucien, Paul, Julien), maréchal des logis. Médaillé militaire du 6 novembre 2002. Cité.
Altuna (André, Grégoire), caporal. Blessé.
Amanieu (Pierre, Claude), sergent.
Amaoua (Simon, Lucien), soldat.
Andreu (Roger, Sébastien).
Andriot (René, Raymond), cité.
Anglezio (Pierre, Jean), adjudant.
Antoine (Georges), sergent-chef.
Antoine (Thérèse, Léonie, Jeanne).
Antonini (Joseph).
Arbez (Georges, Martin, Dionis), caporal. Cité.
Argaud (Roger, Jean), soldat.
Arlaud (Denis, Marie, Paul).
Arregui (Francois, Xavier), soldat de 1re classe.
Arsa (Jacqueline), épouse Barrois.
Arthaud (André, Maurice), soldat.
Assaleix (Guy, Antoine), caporal.
Aubertin (Bernard, Hubert, Laurent), soldat. Médaillé militaire du 22 juillet 1964. Blessé et cité.
Aufauvre (Henri).
Auger (Joannès).
Azéma (Jacques, André).
Badez (Georges), aspirant. Cité.
Badez (Roger).
Bailly (Thérèse, Geneviève).
Balard (Jean, Pierre).
Baleau (Maurice), adjudant-chef. Médaillé militaire du 29 octobre 1960.
Barbier (Julien), soldat.
Baret (Gilbert).
Barge (Roger), soldat. Cité.
Barre (Pierre), quartier-maître de 2e classe.
Barré (Jean, Gabriel).
Barrère (Benjamin, Alexandre, Charles), aviateur.
Bartoli (François).
Bartoli (Paul, Marie), aviateur.
Baudino (Simone, Suzanne).
Bazerque (Léon, Henri), maréchal des logis.
Bêche (Jean, Emile, Marcel), maréchal des logis.
Bécouarn (Pierre), matelot de 2e classe.
Bédécarrax (Andrée, Irène), épouse Fischer.
Béguin (Abel, Jean).
Béladina (Paul), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 5 janvier 1955. Cité.
Bénard (Guy), soldat. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Benoit (Georges, Eugène, Louis).
Bensimon (Michel, Edgard), soldat de 1re classe.
Bérezné (Pierre). Blessé.
Bernés (Pierre, Louis).
Bernot (Christian, Paul), caporal-chef.
Berquin (Jacques, François).
Berthel (Lucien), aviateur. Médaillé militaire du 9 juillet 1962. Cité.
Bertrand (Jacques, Edmond, Raoul), caporal. Cité.
Bertrand (Valentin, Arsène), soldat. Cité.
Bès de Berc (Amaury, Marie, Edouard), sapeur. Médaillé militaire du 4 mai 1963. Cité.
Bescou (Eugène), quartier-maître de 2e classe. Cité.
Bethery (Jean), caporal. Cité.
Bézaudun (Jean, Gervais), soldat.
Bienaimé (Bernard, Georges), sergent-chef.
Bigot (Yves, Jean), quartier-maître de 1re classe. Médaillé militaire du 23 avril 1975.
Bijaoui (Rémy, Georges), soldat.
Bilan (Louis, Emile, André), sergent-chef.
Billemont (Guy, Yvan).
Billot (Henri).
Bily, né Bilsky (Henry).
Bin (Gilbert, René), aviateur.
Blanc (Micheline, Henriette), épouse Croisier-Muscat.
Blanchard (Jean, Emile, Alexandre), canonnier de 1re classe. Cité.
Blandin (Fernand, Albert), adjudant. Médaillé militaire du 22 juillet 1964. Cité.
Blin (Pierre, Louis, Appolinaire).
Bobin (René), dragon. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Bobulescu (Bernard).
Bogo (Albert, André, Vincent).
Bogo (René), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 24 mai 1994. Cité.
Bohême (Simone, Hélène, Renée), épouse Constantin. Citée.
Bohère (Georges, André), cité.
Boissieux (André, Etienne), caporal.
Bokobza (David), artilleur.
Bombarde (Gustave, Louis), soldat.
Bondioli (Louis), soldat.
Bonin (Paul).
Bonnefont (Marguerite, Marie, Louise), épouse Gos.
Bonneton (Maurice, Paul, Alfred).
Bonnevin (Gilles, Simon), soldat. Blessé.
Bonnin (Roland, René), soldat. Blessé.
Borthelle (Arnaud), aviateur de 1re classe.
Bory (Pierre, Jean).
Boubée (Guy, Charles, Jean), matelot de 2e classe. Cité.
Boubon (Léa), épouse Le Magny.
Bouchon (Marius, Emile, Florentin).
Bouet (Arsène).
Bouillet (Margueritte, Jeanne), veuve Culat.
Bouju (André, Claude).
Boulant (Lucien, Charles).
Bouniol (Marcel, Augustin), artilleur de 1re classe.
Bourin (Philippe, Paul).
Boutin (Daniel), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 30 octobre 1998. Cité.
Boutonnet (Robert, Pierre, Fernand), matelot de 2e classe.
Branchat (René), sergent-chef.
Brazet (Roger, Francois), soldat.
Breban (Marc), cité.
Brebion (Michel, Gaston, Maurice), quartier-maître de 2e classe.
Brénéol (Jeanne, Victoire), épouse Scoarnec.
Brenier (Louis, Victorin), soldat de 1re classe. Cité.
Brézulier (Jean, Vincent, Louis), soldat. Médaillé militaire du 4 novembre 2010. Cité.
Briard (Monique), épouse Braun. Citée.
Briffaut (Roland).
Brillaud (Ulysse, Alexandre), caporal.
Brocca (Antoine, Jésus), soldat.
Brouard (Pierre, André), soldat.
Bruballa (Armand, Jean), sergent-chef.
Brument (Hélène, Georgette, Alberte), épouse Courtois.
Brunet (Jean, Gabriel), maréchal des logis. Blessé.
Brunier (Suzanne).
Burduche (Georges, Philippe), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Blessé et cité.
Cabail (Jean, Lucien, Joseph), cité.
Cadéron (André), médaillé militaire du 4 novembre 1959. Cité.
Cadot (Marcel, Jules), sergent-chef. Médaillé militaire du 7 août 1957. Blessé.
Cadot (Roger, Eugène), adjudant-chef. Médaillé militaire du 24 décembre 1957. Cité.
Caffart (Georgette, Marcelle, Emilia), épouse Bourlionne.
Cagniart (Marcel, René), cagno (Jacques, François), brigadier-chef.
Cagno (Jacques, François), brigadier-chef.
Caire (Georges, Louis, Henri), médaillé militaire du 4 novembre 2010. Cité.
Calis (Charles), sergent.
Canonici (Don, Jacques).
Canova (Bruno).
Capa (Sophia), citée.
Capdeville (Marcel).
Capéran (Marcel, Jean-Marie), caporal-chef.
Carreras (Louis, Pierre, Jean).
Carteron (Louis, Julien), adjudant-chef. Médaillé militaire du 25 mars 1957. Blessé et cité.
Casamatta (Georges), médecin.
Cassar (Sauveur, Jean), aviateur.
Castan (Raymond, Marcel), aviateur.
Cattanéo (Giovan).
Caturegli (François, Michel, Jean), médaillé militaire du 5 juillet 1951. Cité.
Cayeux (Jean, Louis), soldat. Blessé et cité.
Cazaux (Henri, Louis, Robert).
Cazenave Tapie (André, Jean, Léon), adjudant-chef. Médaillé militaire du 29 mars 1957. Cité.
Cazuguel (Raymond), adjudant-chef. Médaillé militaire du 18 décembre 1958. Cité.
Cecchi (Marius, Joseph).
Cecé (Michel, Victorin, Véronique), soldat de 1re classe.
Cescutti (Pierre, Giuseppe), caporal. Cité.
Chabaud (Noël, Marius).
Chaboche (Robert, Léon), sergent. Médaillé militaire du 6 novembre 1996. Blessé et cité.
Chaffard (Léon, Joseph), soldat. Cité.
Chagnau (Claude, Maurice), sergent-chef.
Chagny (Louis, Marius).
Chaplain (Simonne), épouse Gaultier.
Chapoulaud (Jean).
Chaput (Raymond, Robert).
Charel (Hélène), épouse Trunde, adjudant.
Charenton (Claude), cité.
Charlès (Michel, Georges), soldat. Cité.
Charlet (Michèle, Marie, Magdeleine), citée.
Charrier (Victor, Pierre), sergent-major. Cité.
Chastand (René, Ernest), sergent. Cité.
Chaumette (Raymond, Fernand, Alphonse), sergent. Cité.
Chauveau (Pierre, Marie, Armand), sergent.
Chazelas (Jean, François), soldat.
Chérouot (René).
Chéry (Etienne, Ali, Joseph), soldat.
Chessa (Alfred), sergent.
Chessa (Joséphine).
Chetrit (Charles), zouave de 1re classe.
Cheutin (Marcel, Emile), soldat. Médaillé militaire du 11 mai 1966. Blessé et cité.
Chevrier (Gérard, Henri), médaillé militaire du 23 février 1961. Cité.
Chevrier (René, Georges), maréchal des logis. Médaillé militaire du 3 novembre 1997. Blessé et cité.
Chiari (Nicolas).
Chich (Lucien), soldat.
Chouin (Claude, Lucien), sergent-chef. Cité.
Christen (Roland, Albert). Blessé.
Christin (François).
Cidolit (Georges, Eugène).
Citron (Jean, Germain), soldat. Cité.
Claverie (Emile, Pierre), caporal-chef. Cité.
Clément (Joanny).
Cloarec (Hervé).
Clouin (Pierre, Jean), second maître de 2e classe.
Cogez (Jean, Emile).
Collache (Jean-Pierre, Marie), aspirant.
Collet (Marie-Josèphe, Juliette), épouse Guillemard.
Colombani (Bastien), matelot de 2e classe.
Colombani (Jean, Mathieu), cité.
Colonna (Dominique).
Combalbert (Jules, René, Charles).
Combes (Roger).
Conin (André, Marcel), médaillé militaire du 6 novembre 1989.
Coquard (Jean, Louis), soldat.
Coquillaud (Jacques, Léon), sergent. Cité.
Cortade (Sylvain, François), sergent. Cité.
Couëron (Françoise, Jeanne, Marie), épouse Entat.
Couillard (Gilbert).
Couque (Sébastien), soldat. Cité.
Courarie (Jean), soldat.
Cournil (Lucien).
Couvin (Pierre, Antoine), caporal. Médaillé militaire du 3 décembre 2003. Blessé.
Crassat (Pierre, Emile, André), sergent.
Crespin (Georges, Eugène, Jules), aspirant. Cité.
Cressent (Guy, Roger, Georges), second maître de 2e classe.
Criquillion (Alain), matelot de 2e classe.
Cueff (Hélène, Marie, Elisabeth), épouse Auboiroux.
Cueille (Georges), sergent-chef.
Curis (Anne, Marie, Claude), épouse Leclère.
Curtit (Jean, Germain, Marius), soldat de 1re classe. Cité.
Damas (Marcel), sergent-chef. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Blessé.
Dandrieux (Léon, Henri), soldat.
Dangreville (Jules), cité.
Daniel (Maurice, Aaron), caporal-chef. Blessé.
Darnault (Maurice, Raymond), soldat.
Darrosiers (Jacques, Michel), sergent-chef.
Dauba (Marcel), soldat.
Daumal (Robert), brigadier. Cité.
Daval (Marcel, Léon, Joseph).
Debaire (Maurice, Marcel), cité.
Debonnel (Clément, Marie), brigadier-chef. Médaillé militaire du 26 septembre 1980. Cité.
Debout (Michel, Victor), maréchal des logis. Cité.
Decosse (Robert, Alfred). Blessé.
Decouan (Pierre, Edouard), soldat de 1re classe. Cité.
Déduit (Jean).
Dégans (André), soldat. Cité.
Degore (Jean), adjudant-chef. Médaillé militaire du 23 décembre 1957. Cité.
Déhéry (Yves, Marie), quartier-maître de 2e classe. Médaillé militaire du 7 novembre 1990.
Dei Tos (Dominico), matelot de 2e classe.
Deilles (Romain, Jean, Louis), gendarme. Médaillé militaire du 17 mars 1961. Cité.
Delannoy (Emile), gendarme. Médaillé militaire du 17 avril 1985. Blessé et cité.
Delaux (Maurice, René), sergent.
Delbassée (Jean, Gaston), soldat. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Cité.
Delcamp (André), soldat.
Delorme (Roger, Marie, Gabriel).
Delos (Gabriel), soldat.
Demangeot (Marie, Louise).
Démarthon (Jean, Edouard), sergent-chef. Cité.
Denard (Pierre), hussard.
Denat (Jean-Pierre), sergent.
Denis (Marie, Simone), épouse veuve Greny.
Denux (Charles).
Dérangère (Maurice), maréchal des logis.
Derrien (Henriette, Jeanne, Julienne), épouse Guele.
Dervieux (Jacqueline, Raymonde). Citée.
Desavoy (Serge, Louis, Marcel), soldat de 1re classe.
Desax (Marcel, Armand), gendarme. Médaillé militaire du 3 février 1960. Cité.
Deschamps (Pierre, Marie, Simon).
Desmond (Robert).
Desorgues (Pierre, Jean, Paul).
Dessales (Paulette, Maude), épouse Beauvais.
Dessus (Henri).
Destre (Daniel, Jacques, Charles), soldat de 1re classe. Blessé et cité.
Destrez (Gilbert, Emile).
Devic (Hubert, Marceau), médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Di Barbora (Bernard, Livio), sergent. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Didierlaurent (Marie-Louise), épouse Mathieu. Citée.
Diégo (Marcel, Lucien), sergent-chef. Cité.
Dinane (André, François), soldat.
Dodin (Pierre, Marcel), sergent.
Dollin (Antoine), caporal.
Domecq (Roger), sapeur.
Dompsin (Andrée, Elise), citée.
Dongevin (Jules, Auguste), cité.
Donkerque (Daniel, Auguste), cité.
Dormy (Rolland, Georges), sergent.
Douna (Issa), sapeur-mineur de 1re classe. Médaillé militaire du 25 décembre 1957. Cité.
Doutre (Pierre, Auguste), canonnier de 1re classe. Cité.
Doutreluingne (Jean, Léon, Emile), second maître de 1re classe.
Douzet (François, Antoine), transmetteur.
Dubourdieu (Jacques), sergent.
Dubourg (Paul, René).
Duby (Jean), gendarme. Médaillé militaire du 28 février 1962.
Ducourau (Guy, Albert, Charles), quartier-maître de 2e classe. Médaillé militaire du 4 août 2004.
Ducret (Octave, Sylvain).
Dudoux (Robert), soldat.
Duffau (Marcel), sergent.
Dufréchou (Georges, Léon, Elie), soldat de 1re classe.
Duhaut (Michel, Henri, Charles), infirmier. Médaillé militaire du 24 mars 1972. Blessé et cité.
Dulout (Jean, Edouard), sous-lieutenant.
Dumain (Adrien), soldat.
Dumeau (Guy, Gilbert), cité.
Dunon (Gaëtan, Léon, Justin), soldat de 1re classe.
Dupouy (André).
Dupret (Louis, Etienne), capitaine.
Dupuis (Madeleine, Gabrielle), épouse Wasik. Citée.
Dupuy (Robert, Victor, Florentin), sapeur. Médaillé militaire du 25 avril 2005. Cité.
Durand (Louis, Albert), adjudant-chef. Médaillé militaire du 25 mars 1957. Cité.
Dusson (Charles, Félix), aviateur.
Dutheil (Jean, Raymond), soldat. Cité.
Dutilleux (Marcel, André), cité.
Duvoy (Georges, Emile), adjudant-chef. Médaillé militaire du 31 décembre 1959. Cité.
Eisenberger (Jean).
Elissetche (Gracieuse), épouse Baradat. Citée.
Emile (Albert), soldat.
Eskenazi (Léon), sapeur.
Eskil (Pierre), adjudant-chef. Médaillé militaire du 17 mars 1961. Cité.
Fabre (Jean-Marie), soldat. Médaillé militaire du 27 mars 1973. Cité.
Fageolle (Lucien, André), lieutenant.
Fagès (Serge, Francis, Louis), médaillé militaire du 5 novembre 2008. Blessé.
Fappani (Arsène, Alfred), soldat.
Fara (Paul), sergent-chef.
Faresse (Gabriel, Joseph), gendarme. Médaillé militaire du 4 novembre 1959. Cité.
Fargeas (Henri).
Farjot (Henri), soldat de 1re classe.
Farrugia (Vincent, Joseph), major. Médaillé militaire du 28 février 1962. Cité.
Fauré (Joseph), soldat.
Favérial (André, Louis), soldat.
Faye (Yves, Clément), soldat.
Ferry (Roger, Joseph, Auguste), soldat de 1re classe.
Fetat (Léon, Henri), sous-lieutenant. Blessé.
Fichet (Jean), cité.
Fine (Claude, Paul), caporal-chef.
Finelli (Charlotte, Françoise), épouse Bailleul. Chargé de mission de 6e classe. Citée.
Finestra (Ours, Paul).
Finkler (Raphaël), soldat.
Flé (Yvon, Lucien), soldat. Cité.
Fô (Pierre, Narcisse, Dominique), sergent. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Cité.
Foglia (Pierre, André), dragon. Cité.
Fontaine (Arlette, Louise, Elodie), épouse Poretti.
Forget (Jacques, Jean, Eugène), soldat. Cité.
Forster (Jean).
Foucault (Alice, Lucette), épouse Dubois.
Fouchet (Jacques, Michel), sergent. Cité.
Foulon (Raoul, Roland).
Fournier (Aimé), soldat de 1re classe.
Fouteau (Robert), soldat. Médaillé militaire du 30 octobre 1992. Blessé et cité.
Foutel (Eugène), matelot de 1re classe. Médaillé militaire du 13 décembre 1950. Cité.
Franchetti (Raymond, Antoine), soldat. Blessé.
Franquine (André).
Frit (Jean, Paul).
Frulio (Gabrielle), épouse Le Bras, adjudant. Médaillée militaire du 10 novembre 2006. Citée.
Frustin (Roger, Lucien, Germain). Blessé et cité.
Fumeron (Paul, Gabriel), maréchal des logis.
Fuzeau (Maurice, Adrien, Henri), soldat.
Gaboury (Francis, Ferdinand, Jean), sapeur.
Gaches (Pierre), capitaine. Cité.
Gaic (Louis), caporal-chef.
Gaillard (Elie, Marcel).
Gajac (Yves, Auguste), maréchal des logis. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Cité.
Gajoch (François, Vouaudislaou), soldat. Cité.
Gallet (Roger, Henri), adjudant-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 1959.
Gallio (Joseph), soldat.
Gamba (Jacques, Pierre), soldat. Cité.
Gambaud (Armand, Gustave), sergent. Médaillé militaire du 30 octobre 1998. Cité.
Gambourg (Henri), soldat.
Gandillot (Nicole), épouse Guyonnaud. Citée.
Garattoni (Inès), épouse Schneider.
Garaudée (Adrien, Désiré), lieutenant.
Garcia (Francisco), soldat. Médaillé militaire du 21 mars 1977. Cité.
Garcia (Lucien, Antoine), adjudant-chef. Médaillé militaire du 25 mars 1957. Cité.
Garcia (Marcel, Sauveur), soldat. Médaillé militaire du 4 novembre 2013. Cité.
Gardette (Jean-Baptiste), soldat. Médaillé militaire du 3 novembre 1997. Blessé et cité.
Garidou (Jean, Joseph, Marius), soldat.
Garnaud (Jean, Maurice), gendarme. Médaillé militaire du 17 mars 1961.
Garvanèse (Joseph, Albert, Marie), cité.
Gasser (Robert, Léon), aviateur.
Gaussens (Marcel, Pierre), adjudant-chef. Médaillé militaire du 21 décembre 1954. Cité.
Gautier (Guy, Pierre).
Gayou (Henri), caporal. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Blessé et cité.
Gélénan (Cyrille).
Genre (Marcel, Jacques, Joseph), soldat.
Gentric (Robert, Henri). Blessé.
Gerdil (Paul, Marcel), soldat.
Gerente (Auguste), caporal-chef.
Gevrey (Eugène, Jean), sergent-chef. Cité.
Gille (Fernand), gendarme. Cité.
Gilli (Antoine, Maurice).
Gimenez (Marc, Vincent), quartier-maître de 2e classe.
Gindre (Odile, Marie, Charlotte), veuve Leroy. Citée.
Girard (Gilbert), soldat. Cité.
Girard (Marius), artilleur. Médaillé militaire du 14 février 2002.
Goaoc (Goulven), brigadier-chef. Cité.
Goldstein (Régine), épouse Bercot. Citée.
Gonzalès (Pierre), aviateur.
Goriot (Pierre, Jacques), quartier-maître de 1re classe. Cité.
Gougeaud (Aimé), sergent. Cité.
Gout (Gilbert).
Gratacap (Marcel, Auguste), sergent. Médaillé militaire du 10 novembre 2004. Cité.
Grech (François), matelot de 2e classe.
Grosjean (Robert, Gustave, Adolphe), brigadier. Médaillé militaire du 30 octobre 1998. Cité.
Grouchy (de) (Nicole, Marguerite), épouse Perrault de Jotemps. Médaillée militaire du 8 novembre 1995. Citée.
Grumbach (Pierre, Maurice), soldat de 1re classe.
Guébet (Jean, Jules, Léon), sapeur de 1re classe. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Blessé et cité.
Guibert (Gérard, Prosper, Gustave), conducteur.
Guigli (René), spahi de 1re classe. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Cité.
Guigon (René), sergent. Médaillé militaire du 18 décembre 1958. Blessé et cité.
Guilhaume (Charles, Laurent).
Guilleautot (Georges), soldat.
Guillon (Robert, Albert), sergent.
Guillorit (Gilbert, Louis), maréchal des logis major. Cité.
Guimbard (Maurice, Michel), adjudant.
Guine (Henri), cité.
Guiraudon (Bernard, Robert).
Guitat (André, Paul).
Hallery (André, Joseph).
Hamonet (Victor), artilleur. Blessé et cité.
Hanel (Denise, Emilienne, Françoise), épouse Barbaise.
Hannoteau (Raymond, Emile).
Haristoy (Jean), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 18 décembre 1958. Cité.
Hartz (Georges).
Heller (Lily), épouse Papineau.
Henry (Pierre, Albert), sergent-chef. Cité.
Hentzel (Alfred), caporal-chef.
Hijos (Louis, Alfred), quartier-maître de 1re classe. Médaillé militaire du 7 novembre 1990.
Hirsch (Georges, Abraham), brigadier-chef. Cité.
Horard (Louis, Camille).
Hotte (Georges, Louis, Ovide), brigadier-chef.
Hourcade (Marie, Josette), épouse Morisson.
Houri (Raphaël), soldat.
Huault (Pierre, Louis), soldat.
Hubert (Roger), sergent.
Huc (Lucien, Gérard), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Blessé.
Hugé (Raymond, Daniel), sergent-major. Cité.
Hugues (Jean, Auguste, Louis), cité.
Hurlin (Joseph), soldat. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Cité.
Huss (André, Alphonse), aviateur de 1re classe. Cité.
Husson (Jacques).
Hutin (Raymond, Alphonse), maître. Médaillé militaire du 2 mars 1955. Cité.
Ibanez (Fernando), aviateur. Cité.
Ithurria (Pierre, Jean), caporal-chef. Cité.
Jacquey (René, André), caporal.
Jacquot (André), soldat.
Jaffré (Jean-Roger), lieutenant-colonel.
Jalin (Louis, Augustin), médaillé militaire du 24 juin 1998. Blessé.
Jame (Danyel, Jean), chef d’escadron.
Jaroussat (Lucette), soldat.
Jaulin (Louis), cité.
Jaume (Jean-Joseph), dragon. Cité.
Jaurégui (Henri), soldat.
Javelot (Alain), maître. Cité.
Jean (Gilbert), maréchal des logis-chef. Cité.
Jeanclaude (Fernand, Paul), lieutenant de vaisseau.
Jeanniard (François, Lionel), soldat. Cité.
Job (Pierre, Elie), caporal. Cité.
Jobineau (Louis), brigadier.
Joffre (Joséphine), épouse veuve Auger.
Jordan (Thérèse, Antoinette, Marie), épouse Hemmerle.
Jover (Robert, Jean), brigadier. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Juif (Lucien, Georges), soldat.
Julliat (Marcel, Jean).
Jurin (Céline, Lucien, Antoine), sergent.
Kagan (Manuel), sergent.
Karakachian (Georges, Jean, Léon), soldat. Médaillé militaire du 27 mars 1973. Blessé et cité.
Karczag (Pierre), soldat.
Kauffmann (Jean, Charles), soldat.
Kerveillant (François), sergent-major. Médaillé militaire du 18 décembre 1958. Cité.
Kieffer (Joseph), adjudant-chef. Médaillé militaire du 23 décembre 1957. Cité.
Kientzler (Hilda).
Kistler (Alfred, Christian), caporal. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Blessé et cité.
Kleiman-Piper (Myriame), épouse Baumerder. Blessée.
Klotz (Pierre, Léopold).
Kress (René, Joseph), gendarme.
Labescat (Georges), sergent-chef. Médaillé militaire du 5 février 1979. Blessé et cité.
Labrousse (Raymond), maréchal des logis. Cité.
Lacaze (Yves, Albert), sergent. Médaillé militaire du 8 novembre 1993. Blessé et cité.
Lacourarie (François), caporal-chef.
Lacroix de Ravignan (de) (Xavier, Gustave, Joseph), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 6 novembre 2002. Cité.
Ladevèze (René, Victor), matelot de 3e classe.
Lafarge (André), lieutenant.
Lafon (Jacques), major. Médaillé militaire du 4 mai 1963. Cité.
Lafontaine (Anna, Marie, Françoise), épouse Quéré.
Laforge (Marcel, Roger), caporal.
Laforge (Pierre, Angel), adjudant-chef.
Laget (René, Julien).
Lagnoux (Pierre, Paul, Raoul), quartier-maître de 2e classe.
Lahmi (Roger), conducteur.
Laissy (Roger, Georges), sergent.
Laloeuf (Lucien), soldat. Médaillé militaire du 26 juin 1989. Blessé.
Lamare (Marcel, Albert), quartier-maître de 2e classe.
Lambert-Aruffe (Maurice, Pierre), sergent. Médaillé militaire du 8 novembre 1994.
Lamolère (Jean, Gaston), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 3 novembre 1997.
Lamy (André, Alfred), maréchal des logis-chef.
Lamy (Roland Léon), soldat. Médaillé militaire du 31 décembre 1962. Blessé.
Landrix (Raymond), caporal. Blessé.
Landucci (Toussaint).
Laporte (Raymonde), épouse Daleau.
Laporterie (Robert), légionnaire.
Larché (Henri), soldat. Blessé et cité.
Larguèze (Julien, Marcel, Laurent).
Larrere (Jean, Eugène, Joseph), soldat de 1re classe.
Lascoux (Jean), caporal-chef. Cité.
Lasmézas (Louis, Abel), quartier-maître de 2e classe.
Lassince (Pierre), caporal.
Laurent (Gilbert, Maurice).
Lavergne (Jeanne), épouse Boubal. Citée.
Lavielle (Arthur), quartier-maître de 2e classe.
Lavigne (Roger, Marcel), soldat.
Lavillat (Jean, Marcel), soldat.
Laydon (Robert), cavalier. Blessé et cité.
Layré (Léon, Jean-Louis), soldat.
Le Corre (André, Michel).
Le Cras (André), cité.
Le Dall (Charles, Emile, Victor), maréchal des logis. Médaillé militaire du 22 juillet 1964. Cité.
Le Floch (Victor, Maurice), soldat. Blessé et cité.
Le Gac (Marcel, Marie, Louis), adjudant-chef. Médaillé militaire du 20 juillet 1965. Cité.
Le Meur (Marie, Virginie), épouse Mezou. Citée.
Leballeur (René, Maurice, Marcel), matelot de 2e classe. Médaillé militaire du 7 novembre 1990. Cité.
Lebegue (Marcel, Henri, Georges).
Lebret (Pierre, Clément, Paul), vétérinaire. Cité.
Lécaillon (Maurice, Camille), aviateur. Médaillé militaire du 8 novembre 1993. Cité.
Lecarpentier (Roger, Marcel), sergent-chef. Blessé.
Lefebvre (Pierre), caporal. Cité.
Lefevre (Yves, Roger, Elie), aviateur.
Lefèvre (Roland, Abel), caporal. Blessé et cité.
Lefrang (François), soldat. Blessé.
Legendre (Marcel, Jules, Eugène), second maître. Médaillé militaire du 11 novembre 1955. Cité.
Leloup (Lucien, Marcel), caporal-chef.
Lemarié (Pierre, Albert).
Lenoury (Maurice, Anatole), caporal. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Lerou (Guy, Fernand).
Leroy (Roger, Auguste, Jean), adjudant-chef. Médaillé militaire du 9 juillet 1956. Cité.
Leunda (Eustache, Robert), soldat.
Leuriot (Lucien, Jean, Marie).
Lewandowski (Stefan), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 4 mai 1954. Blessé et cité.
Lhoste (Marcelle), soldat.
Limasset (Pierre), soldat.
Linnot (Robert).
Linossier (Paul), soldat.
Lipani (Michel), soldat.
Longepierre (Odette), épouse Meynier de Salinelles.
Longieras (René).
Lopinet (René), médaillé militaire du 6 novembre 1996. Cité.
Loquet (Pierre), sapeur. Médaillé militaire du 13 août 1948. Blessé et cité.
Loupia (Simonne), épouse Villa.
Loyal (Ricard, Maurice), chasseur de 1re classe.
Madliger (André, Jean), adjudant. Médaillé militaire du 29 décembre 1959.
Magaud (Jean, Emile), brigadier-chef. Cité.
Maifret (Edouard).
Mailfait (Edgard, Arthur), soldat. Cité.
Maldera (Vincent), cité.
Malevergne (Raymond), adjudant-chef. Médaillé militaire du 18 décembre 1958. Cité.
Mallière-Rey (Odette, Jeanne, Pierrette), épouse Vincentelli.
Maman (Maxime), soldat.
Mandrillon (Georges, Lucien, Jules).
Mangaud (Guy, Louis), lieutenant.
Maquaire (Julien, Louis), soldat de 1re classe. Blessé et cité.
Marcel (Jean, Henri, Lucien).
Marche (Henri), caporal.
Marciano (Adolphe), cavalier.
Mardirossian (Pierre).
Mareschal (André, Ferdinand), soldat.
Mareschi (Antoine, Hyacinthe, Henri).
Marginier (René, Henri), soldat.
Marianne (Jean, Joseph, Pierre), caporal-chef. Cité.
Marini (Pierre).
Marion (Roger).
Marois (Léon), aviateur.
Marouzet (René, Martial), premier maître. Médaillé militaire du 25 octobre 1955. Cité.
Marquier (Henri, Pierre), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Marquis (Jean-Félix, François), soldat. Blessé.
Marsoô (Michel, Lucien), sergent.
Martin (Emile, Marius).
Martin (Jeanne, Henriette), épouse Valenziano.
Martin (Maurice, Marie, Célestin), sergent-chef. Médaillé militaire du 22 juillet 1964.
Martinet (Géo).
Martinez (René, Salvador), canonnier de 1re classe. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Marty (Pierre, Jean, Joseph).
Masclet (René, Georges, Henri), caporal-chef. Cité.
Massard (Georges, Léon, Joseph), aspirant.
Massip (Andrée, Louise), épouse Laurent.
Mathias (Charles, Joseph).
Maupomé (Georges).
Maurel (Victor, Henri, Elie).
Maurice (Jacques), chef de bataillon. Cité.
Mauru (Marcel).
Mazalrey (Robert), soldat de 1re classe.
Mazy (Edouard).
Mazzoni (Paul, François), sergent. Cité.
Mélard (Raymond, Jules), gendarme. Médaillé militaire du 18 décembre 1958.
Melloul (Joseph, Pierre), caporal.
Ménard (Robert, Georges).
Mercy (Télémaque, Jean), caporal.
Merle (Alphonse, Léon).
Mesguen (Francis, Joseph), adjudant-chef. Cité.
Mével (Louis, René, Marie), brigadier. Cité.
Meyraz (Jacques), sergent. Médaillé militaire du 8 novembre 1995. Cité.
Michaudel (Robert, René), cité.
Micheli-Olphant (André, Henri), soldat.
Michon (Roger, Claudius), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 3 novembre 1997. Cité.
Milbéo (Nelly), épouse De Villedon Williams.
Milgram (Max).
Millaud (Simone, Maria), épouse Charret. Citée.
Millon (Roger, Lucien), caporal-chef. Cité.
Minois (Emile, Théodore, Jean-Baptiste), cité.
Miranda (Raphaël), matelot de 2e classe.
Mirisch (Jean, Jacques).
Mitaine (Jeanne), épouse Darley.
Mohr (Frédéric, Bernard), soldat.
Moitrieux (Marc).
Moles (André, Henri, Antoine), quartier-maître de 2e classe. Médaillé militaire du 7 novembre 1990.
Molina (Simon), soldat de 1re classe.
Monamicq (René).
Monasson (Jacques).
Monfret (Lié, Antonio), soldat.
Monnier (Jules, Emile).
Montagnon (Jacques).
Montfort (Fernando), caporal-chef.
Montiel (Françoise, Antoinette), épouse Concas.
Montlaur (Julien, Pierre). Blessé et cité.
Morabito (André, Christophe), sergent. Médaillé militaire du 3 novembre 1997. Cité.
Moreau (Adrien), soldat. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Cité.
Moreillon (Georges).
Morel (André, Marc).
Moretti (Pierre), cavalier. Médaillé militaire du 6 novembre 2002. Cité.
Morgant (Joseph, Marie), cité.
Moscou (Moussa), sergent-major. Médaillé militaire du 25 décembre 1957.
Mourant (Lucile, Marie-Thérèse), épouse Bigey. Citée.
Mourgues (Marcel), cité.
Mourlan (Yves, Frédéric, Victor), sergent. Cité.
Mouroux (Désiré), soldat.
Mouton (André).
Munier (Paul, Albert).
Mur (Ignace, Joseph).
Musso (Barbaro), artilleur.
Naël (Roger), soldat. Médaillé militaire du 8 novembre 1994. Cité.
Nativi (Rif, René).
Naulin (Gabriel), soldat.
Navascues (Manuel, Joseph), quartier-maître de 2e classe.
Nez (Annette, Céline, Joëlle), épouse Lajon.
Nicodème (Guy, Raymond), sergent-chef.
Niefergold (Henri, Auguste), maître. Médaillé militaire du 10 novembre 2005. Cité.
Noca (Jean, Louis).
Nonnenmacher (Joseph).
Nozal (Georgette), épouse Jouliat. Citée.
Nuaret (André, Louis, Auguste), soldat. Blessé et cité.
Odier (Georges, Henri), sergent.
Oliva (Félicien), quartier-maître de 2e classe.
Orenstein (Jacques), soldat.
Orsatti (Antoine, Simon).
Orsatti (Jean, André).
Ortu (Raymond), adjudant-chef. Médaillé militaire du 31 décembre 1962. Cité.
Oscar (Prosper, Genod), soldat.
Oudard (Raymond), cité.
Padovani (Jacques), adjudant-chef. Médaillé militaire du 28 février 1962. Cité.
Pagenaud (André, Roland), adjudant-chef. Médaillé militaire du 25 mars 1957. Blessé et cité.
Pagier (Abel, Marius, Charles).
Pagnoux (Marcel), soldat. Cité.
Palazzolo (Jean, Marcel), soldat de 1re classe.
Palix (Bernard, Marie, Gaspard).
Panteix (Jean), caporal.
Paquet (Daniel), soldat.
Paradis (Andrée), épouse Latour. Citée.
Parietti (Christian, Lucien), sapeur de 1re classe. Médaillé militaire du 8 décembre 1999. Blessé.
Parise (Roland, Louis, Mathurin).
Parmentier (Roger), matelot de 3e classe.
Pascal (Marcel, Auguste).
Passard (Claude, Louis), sergent. Cité.
Passas (Marcel, Adrien).
Passemar (Robert, Emile), soldat. Médaillé militaire du 4 août 2004. Blessé et cité.
Patalano (Joseph, Noël), quartier-maître de 2e classe. Médaillé militaire du 13 novembre 1991.
Payen (Leone).
Pazery (Jacques, Robert), caporal-chef.
Pécé (André), sergent. Blessé.
Pennerad (Lucien).
Pepino (Jean, Andrea, Giovann), soldat.
Perelle (Maurice, Laurent), maréchal des logis.
Périn (Pierre, Marcel), soldat. Médaillé militaire du 8 novembre 1994. Cité.
Perissé (Fernand), sergent. Cité.
Pernot (Pierre, Georges).
Perrette (Guy, Pierre, Marie), cité.
Perrin (Claude, Louis), soldat. Blessé et cité.
Perrin (Serge, Maurice), artilleur.
Perron (Alexandre, Louis, Joseph), brigadier-chef. Médaillé militaire du 2 juillet 1963. Blessé et cité.
Perron (Robert, Pierre), brigadier.
Perrou (Louis-Jean), soldat. Cité.
Perruchione (Laurent, Auguste, Charles), caporal.
Péry (Serge, Paul, Gustave).
Pétin (Monique, Odile, Paulette).
Petitjean (Maurice, Camille), cité.
Pétrel (Roland, Pascal), caporal. Médaillé militaire du 5 juillet 1951. Cité.
Peytavy (Marcel, Marius), cité.
Pez (Marcel, Prosper).
Piault (Gilbert), brigadier.
Pica (Paul, Gabriel).
Picau (Paul, Henri), brigadier. Médaillé militaire du 3 novembre 1997. Cité.
Picou (Jacques, Louis), soldat.
Pidron (René, Pierre, Clément), adjudant-chef. Médaillé militaire du 16 décembre 1960. Cité.
Piérard (Jean-Marie), cité.
Pindon (Roger, Antoine).
Pirat (Maurice), capitaine. Cité.
Pitorre (Henri, Pierre).
Planas (Michel, Charles).
Platel (Paul, Charles), caporal. Médaillé militaire du 6 novembre 2009.
Pleigneur (André, Emile, Jean).
Poirault (André, Marcel, Henry), maréchal des logis. Cité.
Polet (Jean, Elie).
Pomel (Francis, Henri, Elie), caporal-chef.
Poncet (Pierre, Marius), caporal-chef. Blessé.
Portigliatti Pomeri (Constant, Louis).
Pouget (Valentin, Joseph, Aimé), quartier-maître de 1re classe.
Poulain (Fernand, Charles).
Poyer (Wilhem).
Pradet (Marcel).
Pratx (Hervé, Antoine, Alexis).
Preire (Jean, Charles, Elie), caporal.
Prigent (Louise).
Privat (Alice, Laure, Paule), épouse Sterckeman.
Pupponi (Jean).
Puyau (Madeleine), épouse Bouisse.
Quaranta (Jacques, Antoine), caporal-chef. Cité.
Quittelier (Jacques), aviateur. Cité.
Rapp (Roger), soldat. Médaillé militaire du 7 novembre 2001. Cité.
Ravitsky (Emilie, Léa).
Réberot (Adrien, Louis, Michel).
Reboul (Marcel, Julien).
Redel (Eugène, René), brigadier. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Cité.
Règoli (Jean-Michel).
Renaud (Michel, Jean, Charles).
Renaudat (Maurice, Jean), soldat. Médaillé militaire du 15 décembre 2000. Blessé.
Renaut (François, Raoul), sergent. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Cité.
Repellin (Léon, Edouard, Sébastien), soldat.
Repellin (Valentine, Noémie, Gabrielle), épouse Sublet.
Reymond (Jean).
Reynaud (Stéphane), soldat.
Riberolles (Jacques, Jean, Gabriel), aspirant.
Ricard (René, André), zouave. Blessé et cité.
Richard (Roger, Louis, Marie), quartier-maître de 1re classe. Médaillé militaire du 3 décembre 2003. Cité.
Riche (Georges, Jean-Edouard), sergent. Cité.
Richin (René, Maxime), quartier-maître de 1re classe.
Richter (Sylvain), brigadier-chef. Médaillé militaire du 15 décembre 2000.
Robert (Paul, Albert), adjudant-chef. Médaillé militaire du 9 décembre 1955. Cité.
Robin (Abèle, France). Blessée et citée.
Roche (Alphonse, Maurice), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 5 septembre 1939. Blessé et cité.
Rochelet (Pascaline, Marie, Louise), épouse Vandoorme, soldat.
Rodot (Raymonde, Gabrielle), épouse Privet. Citée.
Roswag (Jean, Laurent), adjudant-chef. Cité.
Rotblit (Pauline), épouse Urman. Citée.
Rouleau (Léon), soldat. Médaillé militaire du 11 mai 1966. Blessé.
Roulière (Paul).
Roussel (Louis), soldat. Cité.
Rouyard (Auberville, Ludovic), soldat.
Ruaud (Bernard, Henri).
Rubi (René, Sauveur), brigadier-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Runavot (René, Ollivier), maître. Médaillé militaire du 29 novembre 1955. Cité.
Sabre (Raymond, Victor).
Sainsaine (Claudius-Jean), sergent.
Salaün (André), adjudant. Médaillé militaire du 27 décembre 1957. Cité.
Sallin (Pierre, Félix).
Salmon (Jean, Louis), quartier-maître de 1re classe.
Salvat (Solange, Marie), épouse Hebrard.
Sandlarz (Jean), soldat. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Blessé.
Santucci (Andrée, Marie, Argia), épouse Massoni.
Sbraletta (Jean).
Schaller (Claude, Yves), médecin.
Schwartzenberg (Rosette), épouse Lévy.
Segon (Pierre, Louis).
Séguier (Claude, Christian), sapeur.
Séhan (Rolande), épouse Pelard. Citée.
Séhan (Yvonne), épouse Journou. Citée.
Seinlary (Jean, Georges), soldat.
Sené (Alain, Pierre).
Shearer (Mary, Hélène), épouse Steichen, caporal-chef.
Sidoun (Aimé).
Sindali (Barthélémy), adjudant-chef. Médaillé militaire du 13 mars 1961.
Sintès (Paul, Germain), soldat.
Soligné (Robert), médaillé militaire du 4 août 2004. Cité.
Sommer (Alphonse, Georges), caporal.
Sorbé (Omer, Jean, Florentin).
Sorbier (Hubert, Daniel), sergent.
Souchet (Arsène, Jean-Marie), sergent. Cité.
Soudan (François, Claudius).
Strenna (Albert), cité.
Strugen (Maurice, Pierre), matelot de 1re classe. Cité.
Sulpice (André-Louis), soldat.
Suzor (Pierre, Edouard), cité.
Sylvère (Damien, Antoine, Jean).
Szot (Julia), épouse Lerbourg.
Szynkman (Thérèse), épouse Bloch, sous-lieutenant. Blessée et citée.
Taddei (Joseph), soldat.
Tagnères (Adrien), maréchal des logis. Médaillé militaire du 6 mai 1954. Blessé et cité.
Tanne (Berthe), épouse Sagalow.
Tanneau (Yves), brigadier-chef.
Tardy (André, Charles), sapeur de 1re classe. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Taverny (Michel-Ange, Daniel), soldat.
Terracol (Marcel), sergent-chef. Cité.
Terrade (Carmen), épouse Lorenzi.
Terrade (Jean, Pierre), maréchal des logis. Cité.
Terrasse (Antoine, Marius).
Teullet (Jacques, André, Christian), maréchal des logis. Médaillé militaire du 8 décembre 1999. Cité.
Teyssières (Jacques, Alfred), sergent. Blessé.
Theau (Pierre, Paul).
Thédy (Marius, Joseph, Basile).
Théoule (André, Emile), chasseur de 1re classe.
Thévenin (Robert, Henri), sergent.
Thome (Roger, Pierre, Marcel), aspirant.
Thuillier (Yvonne), veuve Leboucher.
Tic (Alexandre).
Tignac (Pierre), soldat.
Tillon (Roger, Jean, Marie), maréchal des logis. Blessé.
Tognol (Paulette, Jacqueline), épouse Vagnoli.
Toubiana (Julien, Félix, Yohanane), caporal. Cité.
Touchet (Paul, Robert), sapeur.
Toupereau (Raymond, Pierre), soldat de 1re classe.
Touzac (Jean, Paul), cité.
Traina (Giuseppe), maréchal des logis-chef. Cité.
Tramblay (Albert, François), caporal-chef.
Tramini (Marc, Germain, Pierre).
Tramontana (Joseph).
Travers (Magdeleine, Anna, Léonie), épouse Guillo. Citée.
Trebbiani O Curti (Frédéric, Joseph), caporal-chef. Cité.
Trémouilles (René, Martin).
Truchot (Charles, Armand), brigadier. Cité.
Ugolin (Rigobert, Prémorant), soldat.
Uzan (Simon), caporal. Cité.
Vacca (Armand, Louis), légionnaire. Blessé et cité.
Vacher (Edmond), caporal.
Valibus (Marcel, Antoine), caporal-chef. Blessé.
Van Der Meeren (Michel, Chéri, Achille).
Van Dooren (Jean, Louis, Raymond), quartier-maître de 2e classe.
Vanderhaegen (André, Edouard, Pierre), caporal-chef. Cité.
Vangell (Laurent, Louis, Emile), maréchal des logis. Médaillé militaire du 25 avril 2005. Cité.
Varambon (Roger, Jean, Marie), adjudant-chef. Médaillé militaire du 16 août 1957. Cité.
Varennes (Jeanne).
Venturini (Marcel, Roger).
Verbois (René), caporal-chef.
Vergez (Pierre, Jacques), cité.
Vergnes (Jean, Baptiste, Marcel).
Vergnol (Raymond), lieutenant.
Vergnole (Paul).
Verstraeten (Serge, Emile), médaillé militaire du 5 janvier 1955. Blessé et cité.
Verzeroli (Elisabeth, Louise), épouse Brun.
Vespérini (Catherine, Marie), épouse Arneodo, maître principal. Médaillée militaire du 11 juin 1964.
Vial (Pierre, Vincent, Maurice).
Viardot (Lucien).
Viardot (Maurice).
Vicedo (Emmanuel), médaillé militaire du 21 janvier 1947. Blessé et cité.
Vieu (Raymond, Dominique), soldat.
Vigliaron (Germaine, Emilienne), épouse Masson.
Vigouroux (Roger, Charles, Camille), major. Médaillé militaire du 28 février 1962.
Vildari (Raymond, Victor), soldat.
Villa Massone (Eugenio, Felice, Virgilio), soldat.
Villac (Marcel, Benjamin), aviateur.
Villain (Louis, Auguste). Blessé.
Villiere (Jean), sergent-chef.
Vincendon (Robert, Jean), sergent. Cité.
Vincileoni (Joseph).
Vire (Jean, Pierre), médaillé militaire du 14 août 1958. Cité.
Vittaz (Joseph), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Blessé et cité.
Vitu (Lucien, Victor).
Vitu (Max, Antoine).
Voinet (Joseph, Charles, Omer), soldat de 1re classe. Cité.
Voiturier (Micheline, Fernande, Adolphine), épouse Foré. Blessée.
Wagner (Joseph, Henri), quartier-maître de 2e classe. Blessé.
Wairy (Roger, Jacques), cité.
Weill (Georges), sous-lieutenant.
Weinstein (Max), caporal-chef.
Weyl (Marcel, Léon, Martin), adjudant-chef.
Windels (Joseph), maréchal des logis. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Blessé et cité.
Wittmann (Maurice, Henri), médaillé militaire du 25 novembre 1958.
Wolarski (Alfred, Myrtile), sergent-chef. Médaillé militaire du 14 août 1958. Blessé et cité.
Yaghlekdjian (Jean), soldat de 1re classe.
Zanelli (Maurice, Fernand), soldat.
Zielinski (Jean), sergent. Cité.
Zilavy (Mathieu), soldat. Cité.
Zilberman (Jean), soldat. Cité.
Zouari (Guido), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Blessé.
Au grade de chevalier
Sans traitement
Allemany (Jean, Joseph), maître ouvrier. Médaillé militaire du 25 avril 2005. Cité.
Arnault (Jacques, Mary, Roger), caporal.
Arnoux (Marcel, Charles, Lucien), soldat. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Aroles (Marc, Raphaël, Henri), caporal-chef. Médaillé militaire du 5 février 1979. Cité.
Aufiero (Antoine, Pascal), caporal-chef. Médaillé militaire du 19 mai 2004. Cité.
Avrilleux (André, Eugène, Auguste), quartier-maître de 2e classe.
Axisa (Georges), caporal.
Barats (Jean, Francois), artilleur de 1re classe.
Barthelet (André, Jules, Albert).
Bazoge (Joseph, Jules, Léon), sous-lieutenant. Médaillé militaire du 30 juin 1958.
Benguigui (Marcel, Isaac).
Benoit (René, Norbert, Alfred), sergent. Médaillé militaire du 8 novembre 1993. Cité.
Berger (Marcel, Roger), soldat. Blessé et cité.
Blanchot (Georges, Raymond).
Boineau (Jean, Pierre), sergent. Médaillé militaire du 24 mai 1994. Cité.
Bonnet (Maurice, René). Blessé.
Bouhours (Christian, Cyriaque), soldat.
Boulanger (Frédéric, Roger), médaillé militaire du 6 avril 1961. Cité.
Buard (Georges, Jean-Baptiste), sergent-chef. Cité.
Burg (Daniel), brigadier-chef. Cité.
Camps (Violette), épouse Iacono. Citée.
Caranton (Jacques, Albert), caporal. Médaillé militaire du 7 février 1959. Blessé et cité.
Casamatta (Jean, Baptiste, Dominique), soldat. Médaillé militaire du 13 octobre 1982. Cité.
Castay (Jean, Marcelin), soldat. Médaillé militaire du 9 décembre 1955.
Cazat (Pierre, Armand), quartier-maître de 1re classe.
Cellerin (Guy), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Chabaud (Pierre, Fernand), adjudant. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Cité.
Chabin (Pierre, Alain, Aristide), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 12 novembre 1985. Cité.
Charbonnier (Roger, Gaston, Léon), soldat.
Chazal (Geneviève), sergent-chef.
Chenuaud (Yves, Robert, Claude), brigadier. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Cohen (Georges, Laurent), soldat de 1re classe. Cité.
Colent (Albert, François, Benoit), maréchal des logis. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Collard (Guy, Pierre), caporal-chef. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Cité.
Colomb (Gabriel, Paul, Jules), brigadier. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Cordelier (Maxime, Georges, Lucien), adjudant-chef. Médaillé militaire du 3 février 1960. Cité.
Courcier (Joseph, Alphonse, Jean), soldat.
Damini (Robert, Emile), sergent. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Dauphin (Olivier), adjudant. Médaillé militaire du 31 octobre 1961.
Delahaye (Jean, Henri, Edouard).
Delcayre (Emile), caporal-chef. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Blessé et cité.
Dépaillat (Jacqueline), conductrice ambulancière. Citée.
Diaz (Antoine), brigadier. Médaillé militaire du 4 novembre 2010. Cité.
Ducloz (Edouard, Robert), zouave de 1re classe. Cité.
Duflot (Eucher), soldat. Médaillé militaire du 3 décembre 2003. Cité.
Dugay (Edouard, Germain), soldat. Médaillé militaire du 4 novembre 2010. Cité.
Duhan (Robert, Marcel), brigadier-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Dupont (Jean, Félix), caporal. Cité.
Duprey (Guy, Antoine, Gabriel), aspirant. Blessé et cité.
Durand (Désiré, Henri, Frédéric), soldat. Médaillé militaire du 6 novembre 2002. Cité.
Durrwell (André, Camille, Joseph), soldat. Cité.
Epry (Louis, Marcel, Fernand), canonnier. Médaillé militaire du 4 novembre 2010. Cité.
Faris (Henri, Frédéric, Laurent).
Faure (Marcel, René), adjudant. Médaillé militaire du 3 février 1960. Cité.
Finance (Pierre, Jacques), brigadier.
Fontana (Jean-Baptiste), soldat. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Cité.
Forgeard (André, Henri, Francis), quartier-maître de 1re classe.
Fréville (Eugène, Joseph, Paul), adjudant-chef. Médaillé militaire du 11 juin 1964. Cité.
Gaillard (Roger), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Cité.
Garcia (Jean, Pierre), soldat. Cité.
Gary (Jean-Louis, Gabriel, Gaston), caporal. Médaillé militaire du 5 mai 2011. Blessé et cité.
Geantet (Guy, Jean, Henri), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Gilbert (Paul, Fulbert, Pierre), maréchal des logis. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Cité.
Giraud-Vinet (Jean, Auguste, André), sergent-chef. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Cité.
Grandpierre (René, Alphonse, Henri), sapeur. Médaillé militaire du 6 avril 1971. Blessé et cité.
Guilissen (Bernard, Jean, Julien), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 30 janvier 2008.
Gutierrez-Ortega (Clément), adjudant-chef. Médaillé militaire du 27 février 1960. Cité.
Henry (Georges, Jean, Marc), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Cité.
Hérault (Robert, Emile, Adrien), quartier-maître de 1re classe.
Hottier (Julien, Gustave), caporal-chef.
Houel (André, Louis, Joseph), adjudant. Médaillé militaire du 11 juin 1964. Cité.
Jacques (François, Fernand, Marcel), sergent-chef. Cité.
Janer (Marcel), cuirassier. Cité.
Jarrié (Pierre, Louis, Marius), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 4 mai 1963. Cité.
Jassaud (René, Paul, Emile), soldat. Blessé.
Jeangé (Paul, Elie), maréchal des logis. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Jégo (Joseph, Mathurin, Marie).
Küffer (Georges, Maurice), caporal. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Lachaume (Roger, Charles), soldat. Médaillé militaire du 18 novembre 1987. Blessé et cité.
Lapique (Jean, Prosper, Paul), maréchal des logis major.
Larvor (Jean, Joseph, Marie), soldat de 1re classe. Cité.
Lazzarotto (Gino, Vincenzo), médaillé militaire du 30 janvier 2008. Blessé et cité.
Lebret (Raoul, Francis, Marie), caporal-chef. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Lefèvre (Gustave, Emile), caporal. Médaillé militaire du 4 novembre 2013. Cité.
Legrand (Robert, Marc), artilleur.
Lequeux (Monique, Lucie), épouse Argyriadés, caporal. Médaillée militaire du 30 janvier 2008. Citée.
Lerouge (Jacques, Eugène, Henri), sergent-chef.
Lombard (Gilbert, Pierre), soldat. Cité.
Lombardo (Marcel, Fernand), artilleur.
Mailhes (André, Clément), canonnier de 1re classe. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Cité.
Marcel (Albert, Louis), brigadier. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Marminat (François), soldat. Médaillé militaire du 20 mai 1953. Blessé et cité.
Marrecau (Eugène, Henri, Joseph), second maître. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Cité.
Martin (Eglantine, Marie, Josette), épouse Pelloux.
Martinez (Roger, Manuel, Charles), soldat. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Cité.
Masia (Jean), caporal. Médaillé militaire du 3 décembre 2003. Cité.
Mathis (Louis), canonnier. Cité.
Medina (Jean), légionnaire de 1re classe. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Cité.
Million-Rousseau (Alfred), adjudant-chef. Médaillé militaire du 28 février 1962. Cité.
Mir (Henri), soldat. Médaillé militaire du 5 octobre 1981. Cité.
Molbert (Mireille, Edmée), épouse Brown, soldat de 1re classe. Citée.
Morin (Ernest, Eugène, Raymond), adjudant-chef. Médaillé militaire du 14 août 1958. Cité.
Morniroli (Michel, Serdot, Luc), adjudant-chef. Médaillé militaire du 28 février 1962. Cité.
Morvan (Jean, Francois, Louis, Marie), quartier-maître de 2e classe. Médaillé militaire du 30 octobre 1986. Cité.
Moulin (Claude, Pierre), zouave de 1re classe. Médaillé militaire du 6 novembre 2009. Blessé et cité.
Nevers (Maurice, Jacques, Louis), soldat.
Oget (Hubert), maréchal des logis major. Médaillé militaire du 19 mai 2004. Cité.
Ogneux (André, Louis), chasseur de 1re classe. Médaillé militaire du 10 novembre 2004. Cité.
Olmeta (Renaud, Antoine, André), soldat. Médaillé militaire du 25 avril 2005. Cité.
Orsini (Pierre, Jean), sergent-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Pagès (André, Jacques), maréchal des logis. Médaillé militaire du 5 novembre 2008. Blessé et cité.
Patacconi-Silvestrini (Gabriel, Hubert), cavalier. Médaillé militaire du 30 octobre 1998. Cité.
Patard (Claude, Paul, Maurice), caporal. Blessé.
Pèdinielli (Jean-Baptiste), sapeur de 1re classe. Médaillé militaire du 8 décembre 1999. Cité.
Pernot (Roger, Charles, Emile), cité.
Peyrega (Jean, Louis), soldat.
Pianalto (Gino, Giacomo).
Pimpaud (Marcel, Albert, Jean), soldat de 1re classe.
Poirée (Alphonse, Albert), sapeur. Blessé.
Ponticaccia (Philippe, François), aviateur.
Proth (Victor, Jean, Nicolas), adjudant-chef. Médaillé militaire du 12 octobre 1953. Blessé et cité.
Prunis (Jean, Michel), maréchal des logis.
Quenot (Georges, Victor, Henri), sergent. Blessé.
Racouet (Yves, Jean), caporal.
Raya (Serafin), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 8 novembre 1994. Cité.
Reynaud (André, Jean, François), caporal-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Ribeyre (Francis, Guy, Auguste), matelot de 2e classe.
Rivière (David, Milo), adjudant. Médaillé militaire du 4 novembre 1959. Cité.
Ropers (Anne).
Rosso (Marcel, Charles, Vincent), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Roucau (Jean, Jules, Bernard), canonnier. Médaillé militaire du 26 septembre 1980. Cité.
Roustan (Félix, Jean, René), caporal. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.
Roux (Georges, Louis), maréchal des logis-chef. Médaillé militaire du 8 novembre 2012. Cité.
Rouy (Jean, Désiré, Camille).
Saint-Léger (Albert, Marius).
Salzani (Marie-Thérèse), épouse Schlick.
Sanchez (Antoine), maréchal des logis. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Saüm (Maurice), soldat. Médaillé militaire du 6 octobre 1965.
Stagliano (Grégoire). Blessé et cité.
Tachon (Pierre), brigadier. Médaillé militaire du 24 mars 1972. Cité.
Taddei (Angelin).
Teboul (Maurice), soldat de 1re classe. Médaillé militaire du 19 mai 2004. Cité.
Thomas (Joseph, René, Ernest), dragon. Médaillé militaire du 28 février 1962.
Urruty (André-Julien), sergent.
Vaissière (Elie, Antoine), quartier-maître de 1re classe. Médaillé militaire du 10 novembre 2006. Cité.
Vallon (Paul, Francis, Antoine), sergent-chef. Cité.
Vasseur (Georges), caporal-chef.
Vergnes (Maurice), soldat.
Vidal (Roger, Pierre, Robert), canonnier de 1re classe. Médaillé militaire du 4 novembre 2011. Cité.
Villeval (Robert, Pierre, Antoine), sergent.
Weber (Charles, René), cavalier. Médaillé militaire du 30 janvier 2008. Cité.

 

 

25 avril 1945 : Stuttgart doit être administrée par les Français

Dans un courrier qu’il adresse au général Jean de Lattre de Tassigny le 25 avril 1945, le général de Gaulle fait état d’une lettre du commandant de la 1re armée française que vient de lui remettre le colonel Beaufre ainsi que les annexes. De Gaulle est très clair dans les ordres qu’il délivre : « L’autorité à Stuttgart comme dans tous les territoires conquis par nos troupes doit être une autorité française. Vous y établirez et y maintiendrez un gouverneur militaire avec une garnison suffisante et n’accepterez aucun empiètement à ce sujet ».

Et d’ajouter :  » Outre qu’il s’agit là d’une question politique sur laquelle le gouvernement a pris formellement position, il a toujours été entendu entre nous et le général Eisenhower que l’armée française administrerait les territoires allemands qu’elle aurait conquis ». Il ne pourra y avoir de changement à cet égard qu’après un accord entre les quatre gouvernements intéressés à l’occupation de l’Allemagne à savoir la France, les Etats-Unis, l’URSS et la Grande-Bretagne, en ce qui concerne les zones d’occupation réparties des quatre armées. Cet accord n’est pas conclu à l’heure qu’il est ».

Le général conclut :  » J’espère venir à Stuttgar prochainement. Mais une visite ne peut y être le terme de notre administration et de notre autorité ».

25 avril 1945 : la IIIe armée de Patton sur le Danube

Alors que le 30e corps de la IIe armée britannique fait son entrée à Brême, la IIIe armée du général Georges Patton continue son offensive en direction de la frontière tchécoslovaque, atteignant au sud le Danube avec les 20e et 3e corps. La VIIe armée US, engagée le long du fleuve, le franchit en plusieurs endroits au nord et au sud de la tête de pont de Dilligen.

Dans le secteur qui est dévolu aux divisions de la 1re armée française du général Jean de Lattre de Tassigny, le 2e corps partant de la région de Sigmaringen, se porte à l’est. Le 1er corps français est accroché dans les débris des unités qui constituaient auparavant la XIXe armée allemande. Ces colonnes tentent le tout pour le tout pour rejoindre les Alpes bavaroises et s’y embusquer. Les régiments mènent une contre-attaque d’ampleur entre la frontière suisse et Villingen.

25 avril 1945 : jonction américanosoviétique sur l’Elbe

A la mi-journée, le mercredi 25 avril 1945, le Premier ministre britannique Winston Churchill reçoit via les voies diplomatiques la proposition de capitulation formulée par Himmler. Il l’a refuse et signifie sa décision par télégramme avec une copie au président américain Harry Trumann et au chef de l’URSS, le maréchal Joseph Staline. Il est hors de question d’envisager une reddition sur un seul front. Elle ne peut être que globale. D’ailleurs le même jour, vers 16 heures, à Torgau sur l’Elbe, des soldats américains qui appartiennent à la 1re armée et des soldats soviétiques  qui sont du 1er Front d’Ukraine font leur jonction ce qui signifie que le IIIe Reich et bel et bien coupé en deux.

Dans le même temps Adolf Hitler est informé que le dernier aéroport de Berlin, Gatow est désormais aux mains des troupes soviétiques qui, quelques heures auparavant ont conquis celui de Tempelhof. La capitale est totalement encerclée et les troupes des maréchaux Joukov et Koniev ont également fait leur jonction près de Ketzin sur le Havel à une quizaine de kilomètres du centre de Berlin. Hitler exige alors des généraux Jodl et Wenck qu’ils délivrent la capitale!

25 avril 1945 : Hitler refuse toujours de quitter Berlin

Vers 22 heures, le mercredi 25 avril 1945, la situation à Berlin est gravissime pour le Reich. Le général Weidling reconnaît que ses forces n’ont plus que la maîtrise du centre-ville. Ce qui constitue un périmètre de six mille à huit mille mètres autour de la chancellerie. Le drapeau rouge flotte en plusieurs endroits de la cité, notamment sur l’ex-immeuble du comité central du Parti communiste d’Allemagne sur l’ancienne place Bülow. Hitler est toujours aussi résolu à rester dans la ville malgré les interventions d’officiers qui le supplient de s’exiler. « Je tiendrais pour mille fois plus lâche de me suicider sur l’Obsersalzberg que de rester et de tomber ici. Je suis le guide aussi longtemps que je puis vraiment guider. Or guider, je ne peux pas le faire si je me retrouve quelque part sur une montagne. Je dois pour cela pouvoir exercer mon autorité sur des armées qui obéissent. Le prétendu réduit alpin n’est pas autarcique. C’est une illusion. Les armées y sont fragiles ». Avant de conclure :  » Mieux vaut terminer le combat dans l’honneur que de se survivre quelques mois ou quelques années dans la honte et le déshonneur ».

25 avril 1945 : les prévisions irréalistes de Goebbels

Le mercredi 25 avril 1945, un raid de la RAF est mené à deux reprises, 9 heures et 10 h 30 contre les installations du Berghof à Berchtesgaden. Plus de onze cents tonnes de bombes sont larguées sur les installations du Führer et les dégâts enregistrés sont considérables. Ces frappes ont été ordonnés par l’état-major allié pour dissuader les irréductibles du IIIe Reich de constituer une sorte de réduit alpin. Josef Goebbels défend encore l’idée d’un repli d’Adolf Hitler à Berchtesgaden. Le Führer n’est pas d’accord parce qu’il considère qu’il n’a plus d’armée pour tenir même un espace réduit : « Je ne pourrais tenir un bloc montagneux Allemagne du Sud-Autriche de l’Ouest que si l’Italie demeure un théâtre d’opérations. Mais là aussi règne dans le commandement un défaitisme total. Et le ministre de la Propagande, l’un des derniers fidèles parmi les fidèles mentionne :  » Si ça tourne mal, le Führer trouvera une mort dans l’honneur à Berlin et l’Europe deviendra bolchévique. Et cinq ans plus tard, le Führer sera devenu une légende et le national socialisme un mythe, parce qu’au travers de la dernière bataille, il aura été sanctifié ».

Page Suivante »